Comment faire pivoter un poisson d’avril ?

Disclosure : ce texte a beaucoup trop de jeux de mots pourris disséminés à l’intérieur. Vous pouvez porter plainte.

Tout a commencé par une nuit sombre, le long d’une route solitaire de campagne, alors que David Vincent cherchait un raccourci que jamais il ne trouva par un poisson d’avril. Mais ça continue, alors que le 1er avril s’éloigne à tire d’aile. Pourquoi ? 

Le 19 mars 2015, j’ai commis un tweet, en réponse à @FemmesBretagne:

Dans mon idée, à l’époque, Femmes de Bretagne était un réseau d’entraide pour les femmes en Bretagne (jusque là, je ne dois pas avoir tort), mais je trouvais amusante l’idée d’un pendant homol réseau associé.

Le 31 mars dernier, ni une ni deux, profitant du fait que personne n’avait déjà eu cette brillante idée, je crée le compte @HommesBretagne :

Le 1er avril au matin, buvant mon café, mal réveillé, je tweete un peu :

Le soir, rebelote :

Des tweets sobres et légers, comme vous le constatez.

Mais.

Mais mais. Que se passa t’il ?

Certains (certaines) ont considéré que, certes c’est un poisson d’avril, gaudriole et esclaffades, mais que, peut-être, quelque chose d’autre se cache en dessous. (En dessous du poisson tu peux avoir : des algues, ou une rondelle de citron. Bref.)

Et , effectivement, on peut penser que le côté #HeforShe (références ici et ) est un plus pour un réseau de femmes. Comme tout réseau, le fait d’être rassemblées, solidaires, au coude à coude, est une bonne chose mais il faut aussi une ouverture.

Comme le savent les joueuses de rugby, dans une équipe il y a la mêlée, mais aussi l’ouverture et les ailiers … (Cette métaphore sportive touchera t’elle le public féminin ? Oui bien sûr ! Emilie, help !).

Donc, de discussions en messages privés en coups de fil, Hommes de Bretagne est né.

Souhaitons lui longue vie !

Postlogue

OK mais pourquoi ce titre sur le pivot ?

Dans un projet, il est quelquefois (toujours ?) utile de se remettre en question, quitte à changer radicalement ou pas le produit, le service ou l’objectif. On appelle ça un pivot. A pas confondre avec le pavot, rien à voir.

Dans le processus d’apprentissage par itérations, une startup peut découvrir par des retours terrain avec de vrais clients que son produit n’est pas adapté, qu’il ne répond pas à un besoin. Toutefois, pendant ce processus d’apprentissage, il se peut que la startup ait identifié un autre besoin (souvent connexe au premier produit). Lorsque la startup change de produit pour répondre à ce nouveau besoin identifié, on dit qu’elle a effectué un « Pivot ».

À noter qu’un pivot peut tout aussi bien concerner un changement de modèle d’entreprise.

Wikipedia Lean Startup 

Une startup peut pivoter plusieurs fois au cours de son existence.

Publicités

3 réflexions sur “Comment faire pivoter un poisson d’avril ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s